Appelez-nous

Les 10 métiers les plus anxiogènes

30 - 10 - 2019

Le 31 octobre approche. Pour beaucoup, Halloween est l’occasion d’affronter ses plus grandes peurs. Pour certains, ces angoisses prennent simplement la forme d’une journée de travail comme les autres… En effet, il faut bien que quelqu’un s’attelle aux tâches les plus épouvantables. Nous avons établi le classement des 10 métiers les plus anxiogènes. Envie de postuler ?

10. Laveur de vitres

D’accord, le métier de laveur de vitres n’a rien de terrifiant en soi. Mais imaginez que vous deviez travailler à des centaines de mètres de hauteur pour faire briller les carreaux d’un gratte-ciel… Ne pas regarder en bas ? Impossible ! À New York, où les risques sont à la hauteur des buildings, un laveur de vitres gagne facilement 25 à 30 € de l’heure. En ce qui nous concerne, nous ne grimperions pas dans ce genre de nacelle pour tout l’or du monde !

9. Nettoyeur de scènes de crime

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il advenait d’une scène de crime à la fin de l’enquête ? Tout ne peut évidemment pas être laissé en plan. Il existe heureusement des nettoyeurs de scènes de crime pour laver les endroits que les entreprises de nettoyage classiques préfèrent éviter. On se demande si, comme notre vieille tante, ils ont un produit miracle pour se débarrasser des taches tenaces…

8. Expert en entomologie médico-légale

Un expert en entomologie médico-légale associe la lutte contre le crime à sa connaissance des insectes. On sait, en effet, parfaitement après combien de temps certaines espèces (surtout les mouches) pondent, sortent de leur chrysalide, atteignent l’âge adulte... L’étude des insectes présents sur une scène de crime permet donc de dater le décès. Et quand l’expert en entomologie médico-légale a terminé, c’est au tour des nettoyeurs de scènes de crime de passer à l’action.

7. Exorciste

L’exorcisme n’existe pas que dans les thrillers qu’on voit à la télé. Des demandes sont introduites chaque année en Belgique aussi. Vous voulez vous retrouver nez à nez avec le Diable en personne ? C’est possible. Le Vatican organise même une formation officielle. Vous devrez devenir prêtre, décrocher votre certificat d’exorciste et obtenir l’autorisation d’un évêque. Vous recevrez, en prime, un city-trip gratuit à Rome !

6. Trayeur de serpents

Non, un serpent n’a pas de pis. Mais il a deux dents venimeuses dont on peut extraire le venin. Pourquoi s’exposer à un tel danger ? Au profit de la recherche médicale sur les remèdes potentiels et la mise au point d’antidotes. Le métier de trayeur de serpents revêt donc une importance vitale ! Il faut savoir qu’environ 100 000 personnes meurent chaque année des suites d’une morsure de serpent.

5. Veilleur de nuit

Vous ne vous activez qu’à la nuit tombée et vous aimez être seul ? Le métier de veilleur de nuit est fait pour vous. À condition de ne pas prendre peur au moindre bruit, évidemment… Si vous tombez de votre chaise quand le chat miaule à la fenêtre, mieux vaut ne pas postuler. Imaginez que vous preniez un cambrioleur sur le fait. Froussards, s’abstenir.

4. Arachnologue

Un arachnologue étudie les araignées. Et pas seulement celles dont on se débarrasse d’un coup de pantoufle. Il n’est pas rare que les arachnologues partent à l’étranger pour analyser les espèces les plus exotiques. Ils étudient notamment leur comportement reproducteur, ce qui est utile pour préserver les espèces menacées. Sans les araignées, notre monde serait en effet radicalement différent (c’est-à-dire infesté de mouches). ​

3. Chasseur de fantômes

Imaginez : vous venez d’acheter une maison et vous vous rendez compte que les anciens habitants y errent encore. Vous pouvez heureusement faire appel à un chasseur de fantômes. Il commencera par rassembler des preuves, soit à l’aide d’un détecteur de champ électromagnétique, soit à l’aide d’un simple appareil qui enregistre les bruits paranormaux. Ouuuuh !

2. Volontaire pour des essais cliniques

Les gens voient souvent les essais cliniques comme un moyen simple et rapide de gagner un peu d’argent. Si c’est souvent le cas, il arrive néanmoins que les choses tournent mal. Les sujets volontaires prennent un gros risque. En 2006, un essai qui portait sur un médicament anti-inflammatoire a viré au cauchemar pour six personnes, qui ont eu l’impression que leur cerveau était en feu et que leurs yeux allaient sortir de leurs orbites. Voilà qui fait froid dans le dos…

1. Démineur

Un démineur a sa vie entre ses mains, au propre comme au figuré. La moindre baisse de concentration ou le moindre mouvement incontrôlé peut être fatal(e). Autant dire que ce métier est extrêmement stressant. Sans compter que vous devez porter un équipement horriblement lourd qui rendrait n’importe qui claustrophobe. Un « jour sans » au travail peut s’avérer être votre dernier. Rien que d’y penser, on a la chair de poule…

L’un de ces métiers vous attire ? Désolé, mais il y a peu de chance que vous trouviez chez nous une offre d’emploi pour un poste de chasseur de fantômes ou de trayeur de serpents. Il nous arrive tout au plus de chercher un laveur de vitres ou un veilleur de nuit. Jetez un coup d’œil sur nos offres d’emploi.

Vous cherchez un emploi ou un candidat approprié pour votre entreprise ?