Appelez-nous

Les facteurs qui déterminent votre bonheur au travail

19 - 09 - 2019

Nous passons la majeure partie de notre vie à travailler… Votre emploi joue donc inévitablement un rôle de premier plan dans votre bonheur. Mais quels sont les facteurs qui déterminent réellement votre bonheur au travail ? Un salaire élevé, un travail agréable ou suffisamment de temps libre pour votre famille ?

Itzu Jobs a mené l’enquête !

Les facteurs qui ont le plus d’influence sur votre bonheur au travail sont, en fin de compte, évidents. Ils tiennent en trois lettres : AEC.

D’autres critères tels que le salaire, les collègues et l’environnement de travail jouent aussi, bien sûr, un rôle dans votre degré de satisfaction professionnelle. Mais selon les recherches menées par l’UGent et NN, ces trois facteurs occupent le podium.

1. Le « A » d’autonomie

Le bonheur au travail repose principalement sur votre degré de liberté à prendre des décisions. Votre employeur vous laisse-t-il libre de faire votre travail comme vous l’entendez ? Ou devez-vous respecter une méthode établie par votre supérieur hiérarchique ? Même si une grande partie de votre travail est « verrouillée », vous pouvez toujours chercher à être plus autonome. Prenez en charge, par exemple, certaines tâches que vous jugez appropriées ou essayez de présenter votre façon de travailler à votre responsable.

Votre travail vous offre une grande marge de manœuvre ? Une aubaine pour votre satisfaction professionnelle, mais aussi pour vos résultats ! Votre employeur en sera heureux.

2. Le « E » d’engagement

Vous n’avez aucun lien avec l’entreprise dans laquelle vous travaillez ? Vous n’êtes probablement pas heureux sur le plan professionnel. Les collaborateurs engagés portent leur organisation dans leur cœur, sont fiers de leur employeur et veulent donc tirer le meilleur d’eux-mêmes dans leur travail.

Ne vous considérez-vous que comme un maillon de la chaîne ou avez-vous aussi le sentiment d’apporter une réelle plus-value à l’entreprise ? Posez-vous cette question d’une importance capitale. 

L’engagement va encore plus loin : quel lien avez-vous avec vos collègues ? Pouvez-vous être vous-même au travail ? Une bonne ambiance de travail, positive, est l’un des besoins les plus fréquemment cités par les travailleurs. ​

3. Le « C » de compétence

La compétence se définit comme le degré de savoir-faire et de confiance d’une personne dans l’exercice de sa fonction. Nous visons tous un emploi qui nous permet d’exprimer pleinement nos talents. 

Par compétence, nous entendons aussi la capacité à apprendre et à évoluer dans son job. Vous avez, par exemple, l’opportunité de suivre des formations ou de gravir les échelons ? Il y a de fortes chances que votre satisfaction professionnelle soit plus élevée que celle d’une personne qui n’a pas ces possibilités.

Et maintenant ?

Vous connaissez les facteurs qui déterminent votre satisfaction au boulot. Félicitations ! Donnez-vous une note de 1 à 10 pour chacun d’entre eux et voyez pour lequel vous obtenez le plus mauvais score. Commencez à travailler sur ce point et impliquez votre employeur dans le processus. Il tire lui aussi parti de la motivation et de la positivité de ses collaborateurs ! ​


Pourquoi investir dans mon bonheur au travail ?

Rien de plus simple : votre entourage proche en récoltera sans aucun doute les fruits. Vous serez plus dynamique et plus joyeux. Par ailleurs, des études montrent que le bonheur au travail accroît la productivité et l’esprit d’innovation. Et selon Forbes, il se traduit aussi par une réduction du taux d’absentéisme. Tout le monde y gagne !

Attention : inutile de commencer à « travailler » à corps perdu sur votre satisfaction professionnelle pour obtenir un meilleur salaire. Vous devez tout d’abord travailler sur votre bonheur au boulot sur la base de votre propre conviction. 

Vous n’avez pas encore trouvé votre bonheur au travail ? N’hésitez pas à consulter nos offres d’emploi.

Vous cherchez un emploi ou un candidat approprié pour votre entreprise ?